66 Agency

Devrais-je toujours utiliser le #ad?

October 17, 2017 Influencer Martketing, Instagram, Social media, Uncategorised Tags: , , , ,
 

Pensez-vous être capable de reconnaître toutes les publicités qui passent sur vos médias sociaux? Et pensez-vous qu’il est facile pour une audience de repérer les publications commanditées et non commanditées d’un influenceur? Ce n’est pas toujours évident aujourd’hui. Les publicités deviennent de plus en plus subtiles et nous sommes souvent surpris à quel point les marques travaillent davantage avec les micro-influenceurs. Souvent, avec aussi peu que 3000 fans, un créateur de contenu sur Instagram se fait déjà approcher.

 

Le problème de la transparence

Si on se demande ces questions, c’est car nous aussi en tant qu’utilisateur, nous aimerions savoir si une publication est commanditée ou non. Un article publié par Radio Canada en mai mentionne précisément le problème du manque de transparence lors des collaborations. Comme l’explique la marque Mtl Fruit Co, les procédures de collaborations sont souvent très informelles. Fréquemment, l’influenceur reçoit des produits gratuits et décide ensuite s’il veut les partager avec sa communauté. Bien sûr, les marques souhaitent être bien visibles dans leur publication, mais ne font pas toujours la demande du #ad.

Ce qui est très important pour un influenceur, c’est la liberté qui lui est accordée lors d’une collaboration. Cette liberté de choisir ce qu’il publie reste importante, autant pour ses fans que pour les marques avec lesquelles il travaille. Celle-ci donne au contenu et aux recommandations une allure beaucoup plus authentique que celle d’une annonce télévisée.

Par contre, ce manque de procédé officiel est devenu une grande préoccupation pour le Gouvernement du Canada qui cherche à régulariser rapidement cette industrie. Selon les Normes canadiennes de la publicité (NCP), un influenceur << doit clairement indiquer dans ses publications en ligne la nature du lien avec l’entreprise ou la marque. Si cette personne a été payée, a reçu le produit gratuitement ou est en partenariat avec une marque, elle doit le signaler. >> L’article explique que même si cela fait 8 mois maintenant que ces lois sont en place, il arrive très souvent qu’elles ne soient pas respectées.

 

Une solution au manque de procédure

Dans un article publié le 22 septembre sur l’apparition progressive de procédés dans le marketing d’influence, le directeur de l’agence américaine Digital Brand Architects explique qu’il y a beaucoup de changements qui se passent dans l’industrie. Dans le passé, l’agence n’exigeait presque pas de contrat entre une marque et les influenceurs. Aujourd’hui par contre, son agence fait des demandes spécifiques pour ses clients que les influenceurs doivent respecter lors de la campagne. Il nous semble que les collaborations informelles entre marques et influenceurs disparaîtront bientôt pour donner place au contrat officiel.

Et donc, qu’est-ce que ça inclut ce nouveau procédé lors d’une campagne de marketing d’influence? Pour nous à 66AGENCY cela inclut:

  1. Discuter avec l’influenceur pour savoir s’il est intéressé ou non à collaborer avec X marque?: on vous contacte pour vous décrire la collaboration et savoir votre intérêt.
  2. Envoyer le brief de la marque à l’influenceur: on vous envoie ensuite un brief très clair des objectifs, des valeurs et des attentes. Ainsi, vous avez dès le début une ligne directrice à la création de votre contenu.
  3. Signature du contrat: une fois que vous êtes d’accord avec le contenu de la campagne, nous pouvons rendre le tout officiel.
  4. Début de la campagne: Durant ce déroulement, nous restons en contact avec vous et continuons de vous aider avec la campagne si vous avez des questions. La procédure de la campagne comprend: création du contenu, approbation du contenu (si nécessaire), mise en ligne, etc.

 

Et donc, que devrait faire un influenceur?

En tant qu’influenceur, il y a deux aspects importants à se rappeler. Premièrement, il est important de savoir comment les règlements de la NCP s’appliquent à votre publication même si les marques et les agences ne l’exigent pas toujours. Si vous faites une collaboration payée avec une marque, vous devez inscrire dans les publications ou les stories le #ad, #pub ou #partner. Si cette collaboration est sur YouTube, vous pouvez remercier la marque dans votre vidéo ou dans la description. C’est un bon indicateur pour savoir que vous avez collaboré conjointement avec une marque pour cette vidéo. Démontrez que vous comprenez les lois de l’industrie. Cela vous aidera à long terme et de plus, si vous n’annoncez pas vos publications commanditées, cela pourrait éventuellement tromper votre audience.

L’ambiguïté reste encore présente lorsqu’un influenceur reçoit des produits gratuits. Même si la NCP désire que toute forme de collaboration soit déclarée, souvent les influenceurs ne se sentent pas obligés de mentionner que le produit dont il parle a été envoyé gratuitement. N’ayant pas le pouvoir de donner des amendes aux fautifs, il est encore difficile de comprendre la crédibilité de ces règlements.

Pour partager son message, en août dernier, la NCP a lancé une campagne de sensibilisation sur les normes de la publicité pour les réseaux sociaux. Nous verrons si cela fera un impact sur les influenceurs au Québec et s’ils ont réussis à éduquer le public sur ce nouveau thème. Si vous voulez en savoir plus sur le sujet des lois de la publicité qui s’appliqueront à votre campagne de marketing d’influence, n’hésitez pas à nous contacter!

Nous adorons recevoir vos messages. Suivez nous sur Facebook et Instagram ou laissez-nous un commentaire ci-dessous.

@66AGENCY